Legalstreet

En détails

Accident avec dommage corporel: Chiffrer le préjudice

Une fois que la victime dispose d’un rapport d’expertise médicale amiable ou judiciaire définitif, elle va pouvoir élaborer la réclamation de son préjudice.

Le rôle de l’avocat est primordial pour aider la victime à établir la liste exhaustive des préjudices réparables.

Il faudra veiller à réclamer le remboursement de tous les frais exposés (frais médicaux, frais pharmaceutiques, frais de kinésithérapie, frais vestimentaires, frais de déplacement,…).

Outre les frais, si les lésions subies par la victime ont entrainé des conséquences irréversibles (séquelles), il faudra veiller à chiffrer les préjudices subis durant les incapacités temporaires (jusqu’à la date de la consolidation) puis durant les incapacités permanentes (à calculer suivant l’espérance de vie de la victime).

La consolidation est définie comme étant la date à laquelle les lésions subies par la victime ne sont plus susceptibles d’évoluer dans le sens d’une guérison ou d’une aggravation.

Que ce soit durant la période temporaire ou en ce qui concerne le préjudice futur, les préjudices indemnisables concernent essentiellement l’incapacité personnelle (le dommage moral et les répercussions sur la vie quotidienne), l’incapacité ménagère (la répercussion des conséquences de l’accident sur la capacité de la victime de réaliser les tâches ménagères au sens large) et l’incapacité économique (la réduction de la capacité de travail).

L’avocat aura également le soin de vérifier si d’autres préjudices plus particuliers doivent être également indemnisés.

Il faut en effet retenir que le principe de base de l’évaluation du dommage est la réparation intégrale de celui-ci.

Analyse gratuite

Avec Legalstreet, l'analyse de votre dossier est rapide et toujours gratuite. Besoin d'un avis, d'un conseil? Contactez dès maintenant l'un de nos experts!